Association A vol d'oiseau du cercle

... je dédie cette maxime de La Rochefoucauld à Philippe Delaunay parce qu’elle sied comme un gant à son activité de collectionneur d’art contemporain :

«...les passions sont les seuls orateurs qui persuadent toujours. Elles sont comme un art de la nature dont les règles sont infaillibles ; l’homme le plus simple qui a de la passion persuade mieux que le plus éloquent qui n’en a point...»

(éloge de la passion, 1996, Dora Vallier)


« À vol d’oiseau du cercle » est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 dont le siège est situé 42, avenue de Breteuil 75007 Paris depuis 1984.

Elle a pour but de favoriser la rencontre, le dialogue et la réflexion entre les artistes, les collectionneurs et le public. Elle soutient depuis plus de vingt ans les artistes et la création contemporaine, entre autre, par le biais d’expositions et de publications ainsi que d’une collection qui compte une cinquantaine d’oeuvres à ce jour.

Philippe Delaunay, président de l’association, est un collectionneur éclectique, qui depuis plus de trente cinq ans, milite en faveur de l’art de son temps. Sa devise :
« Vivre avec l’art, c’est vivre mieux ».

Bernard Point, ancien directeur de l’école des Beaux Arts et de la galerie Edouard Manet de Gennevilliers, continue à suivre les projets de nombreux artistes, en privilégiant son aide amicale.


L’art aujourd’hui pousse à être dans l’actualité, mais la vraie voie n’est-elle pas de retrouver la pensée et le geste de l’art ?
Un objet standard de la vie quotidienne, une chaise, donnée à un nombre conséquent d’artistes, de tous horizons, sans pour cela être exhaustif, va permettre un voyage visuel qui emprunte les voies par lesquelles l’art d’aujourd’hui montre sa capacité à se reprendre en exception ou en simple reflet du temps. Orientation difficile, risquée, mais qui s’impose quand vient à dominer un art dessaisi de sa propre énigme événementielle, de son propre sel, au bénéfice d’actions culturelles parfaitement nécessaires axées sur la mise en valeur du patrimoine, l’animation sociale et commerciale de la vie comme elle va...
Dans cette proposition , par la multiplicité des œuvres il se dégage leur présence individuelle, leur présence parmi les autres, leur résonance au-delà de ce tout ; mais l’objectif ne réside point dans l’addition il demeure dans l’appel, l’attente de l’élément manquant. Ainsi l’ensemble des œuvres marque cette absence : et ce manque demeure source de désir.
Ouvrir ce qui doit paraître... cet horizon intouchable.

Philippe Delaunay